SAKOBI M. Marcelat: la boxeuse congolaise à surveiller aux jeux olympiques de Tokyo

SAKOBI M. Marcelat

SAKOBI MATSHU Marcelat est une jeune boxeuse congolaise de 25 ans. Déterminée, acharnée, elle poursuit son rêve, épaulée par sa famille, ses amis et les autorités congolaises. Portrait exclusif d'une championne made in République Démocratique du Congo. 

En se qualifiant aux Jeux olympiques sous le drapeau de la RDC, la boxeuse SAKOBI M. Marcelat a frappé fort. Championne d'Afrique et la sextuple championne de la RDC en poids mouche, la boxeuse SAKOBI a établi un record avant même de poser le pied à Tokyo en se qualifiant une fois avec une médaille d'or sur les couleurs congolaises.

Tous les chemins mènent au ring

Elle a commencé la boxe alors qu'elle étudiait à l'université, "Je suis tombé dans [la boxe] par accident. Je faisais des études de droit et je courais pour faire de l'exercice, et j'ai commencé à courir avec un club de boxe." déclarait-elle en 2017 à The Guardian.

SAKOBI M. Marcelat présentant sa médaille d'or au président Tshisekedi

Elle a trouvé la boxe difficile au début et a arrêté peu de temps après l'avoir essayée. Elle a été inspirée pour donner une autre chance au sport après avoir vu le boxeur congolais Ilunga Makabu s'entraîner dans son club, et elle a eu son premier combat à peine quatre mois plus tard.

Lire aussi : Marie Branser : La judoka congolaise à suivre aux JO de Tokyo

"Au début, je n'aimais pas la boxe. J'ai toujours trouvé ça trop dur pour moi. Après l'avoir essayé, j'avais mal partout. Je n'ai pas pu marcher pendant une journée. La boxe était trop difficile pour moi alors je suis parti. Quand j'ai vu Makabu boxer dans mon club, il m'a inspiré à boxer. Après l'avoir regardé, il m'a donné l'inspiration pour me concentrer à la boxe. J'avais vraiment peur quand je suis monté sur scène pour mon premier vrai combat, car je n'avais que quatre mois d'entraînement J'ai gagné un combat pour la première fois en 2014. J'ai ensuite remporté un prix de champion de Kinshasa, ce qui signifiait que je devais battre trois combattants de différentes communes de la ville. Quand j'ai gagné ce prix de Kinshasa, j'ai gagné 10 dollars américains. Une si petite récompense pour tant de travail. La boxe pour de l'argent n'est vraiment pas un concept ici." expliquait-elle lors de l'interview au Journal The Guardian.

À Tokyo, la boxeuse de 23 ans entend, gagner une médaille aux Jeux Olympiques.  Les combats de boxe débuteront dès ce samedi 24 juillet.

Sa fiche technique

Âge : 25 ans

Discipline : Boxe

Palmarès 

Championnats du monde

RangÉvénementAnEmplacement
17La plume2019Oulan-Oude, Russie
33La plume2018New Delhi, Inde

Jeux Africains

RangÉvénementAnEmplacement
5La plume2019Rabat, MAR

Championnats d'Afrique

RangÉvénementAnEmplacement
1Lumière2017Brazzaville, CGO

Éducation

Droit- Université de Kinshasa

Son programme à Tokyo

Samedi 24 juillet : au Stade Kokugikan à 11h00

Adversaire : La philippienne Petecio NESTHY

Article édité par Nelly E,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *