Rwanda/Covid-19 : ''pour obtenir ces vaccins, il fallait sans cesse mendier…'', (Paul Kagame)

Paul Kagame / Photo de tiers

Le président Rwandais Paul Kagame s'est prononcé sur l'évolution de la pandémie à coronavirus dans son pays.

Dans un message sur le compte Twitter de la présidence consulté ce dimanche 5 août 2021, par Election-net.com, l'homme fort du Rwanda a souligné que la vie reviendra à la normale. Tout en appelant sa population à la vigilance, il a demandé à celle-ci de s'informer d'avantage sur cette pandémie et continuer à la combattre.

''[…],Nous devons rester vigilants et utiliser toutes les informations disponibles pour continuer à nous mettre à jour sur la façon d'empêcher sa propagation et de continuer à la combattre'', a-t-il indiqué

Et de poursuivre

''[…], Ce n'est pas facile car nous ne connaissons toujours pas la vraie cause derrière ce virus, ce qui va suivre, quand se termine-t-il'', a-t-il déclaré.

Par ailleurs, Paul Kagame est revenu sur les vaccins utilisés dans les pays africains dans la lutte contre la covid-19. Pour lui, il y a plusieurs pays qui ont mendié seulement pour obtenir ces vaccins auprès de ceux qui en produisent.

''[…], Lorsque les vaccins Covid-19 ont été fabriqués, les pays africains dont le Rwanda ont attendu longtemps qu'ils arrivent ici. Quand ils sont arrivés, beaucoup de vies avaient été perdues et beaucoup plus étaient en jeu.
Pour obtenir ces vaccins, il fallait sans cesse mendier ceux qui les produisaient, ce qui était aussi très fatiguant en soi'', a-t-il indiqué

En outre, il a souligné que cette pandémie a plus interpelé les africains, vu qu'à chaque fois, qu'ils avaient une épidémie ou pandémie, ils n'attendaient que le secours de l'extérieur

''[…]Tout cela nous l'a rappelé ; généralement, lorsque nous avons une pandémie en Afrique, le monde vient à notre secours. Mais c'est à ce moment-là qu'ils ne traitent pas le même problème chez eux. Cette fois, c'était différent, nous souffrions tous de la pandémie en même temps. C'est à ce moment-là que nous avons pensé à nous aider en tant que Rwanda et en tant qu'Afrique'', explique-t-il.

Enfin, il a indiqué que sont les mesures disponibles qui sont prises pour limiter la propagation de cette pandémie qui continue à décimer des vies sur la planète.

''[…] La pandémie est là mais nous avons également mis en place des mesures pour freiner sa propagation. Nous utilisons ce qui est disponible pour le combattre de toutes les manières possibles'', a-t-il chuté.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *