Riposte Covid-19 "la communication est plus alarmiste que rassurante", Constant Mutamba

La nouvelle génération pour l'émergence du Congo (Nogec) de Constant Mutamba, est revenu sur la communication de la riposte contre le Covid-19. Dans une déclaration faite ce vendredi 03 avril, Constant Mutamba qui l'a signé juge "inadéquat et insuffisant l'arsenal communicationnel dédiée à l'équipe du professeur Jean-Jacques Muyembe.

"Cette communication est plus alarmiste que rassurante et relève que celle-ci fait défaut dans sa capacité de convaincre les citoyens sur la dangerosité réelle de la maladie. Elle sème la peur au lieu de mobilier les citoyens dans les précautions idoines de lutte contre la propagation du virus", a-t-il déclaré.

La Nogec propose donc à l'équipe de riposte "une cellule très sensible, de s'outiller en communicologues d'expérience et de bâtir un imposant réseau d'experts en communication. Ce, afin de mieux prendre en charge les défis exigeants de la communication pratique sur la pandémie".

Il suggère, en outre, que la cellule de riposte organise un poste de porte-parole chargé de livrer au public l'État de lieux de l'évolution de la pandémie au quotidien.

Par ailleurs, Constant Mutamba appelle la cellule de communication de la riposte à communiquer avec transparence l'évolution de la contribution des bienfaiteurs tant nationaux qu'étrangers.

"Il s'agit de fixer l'opinion sur le montant réel des fonds alloués jusqu'ici à la prise en charge effective de la riposte aussi bien par le gouvernement que par des particuliers".

Liévin LUZOLO