Richard Muyej déchu : comment l’impossible a-t-il été possible ?

Richard MUYEJ, Gouverneur du Lualaba (Ph. Enet/ Stanislas L.)

Ragaillardi par la récente déclaration de Daniel Aselo vice premier ministre de l'intérieur, sécurité et affaires coutumières, Richard Muyej Mangez Mans a finalement été rattrapé par un rapport accablant de l'IGF.

En pleine session extraordinaire, les députés ont décidé de relire le dernier rapport de l'inspection générale des Finances sur les dépenses engagées par le Lualaba.

Les conclusions des observations de l’IGF rapportent que plus de 369 millions USD ont pris une destination inconnue dans la province du Lualaba. L'information a été révélée à l'assemblée provinciale ce vendredi 10 septembre 2021.

Selon les documents lus en plénière, cette somme été défalquée sans justificatifs à en croire les conclusions de l’IGF telles que présentées au cours de la plénière. Des révélations qui ont suscité un débat houleux sur la gravité des révélations.

Richard Muyej Mangez Mans a été le principal suspect dans le box des accusés de détournement deniers publics après le désaveu de ses coaccusés notamment son ministre des finances et le comptable de la province.

A l'issue du débat, la confiance accordée au Gouverneur absent de la ville depuis décembre 2020 a été placée sur la balance. Un vote a été organisée où 11 députés ont retiré leur confiance au gouverneur, deux se sont abstenus et 3 lui ont renouvelé la confiance. Ainsi, à la majorité absolue, le gouverneur Richard Muyej Mangez Mans a été déchu.

Un véritable retournement de la situation, car le Gouverneur du Lualaba a été reçu le 9 avril 2021 à l’Inspection Générale des Finances (IGF) où Il est allé fournir des explications sur sa gestion de la province.

Chris Lumbu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *