Réseaux sociaux : Instagram affecté par une nouvelle panne

Des utilisateurs ont rencontré des difficultés pour accéder à l'application, propriété du groupe Facebook qui a connu lundi dernier une panne d'une ampleur inédite.

La série noire continue chez Facebook. Ses services, en particulier ceux d'Instagram, étaient encore en panne ce vendredi soir. Certains utilisateurs ont en effet attesté depuis environ 20 heures de leurs difficultés à se connecter sur le réseau social de partage de photos et vidéos et, dans une moindre mesure, WhatsApp et Facebook Messenger.

«Nous savons que certains d'entre vous peuvent rencontrer des problèmes avec Instagram en ce moment. Nous sommes désolés et travaillons le plus rapidement possible pour résoudre le problème», a tweeté Instagram. Un message similaire a été posté par le compte twitter de Facebook.

De son côté, le site down detector qui permet aux internautes de faire remonter ce type de perturbations, indiquait peu avant 21 heures que près de 10.000 signalements lui étaient parvenus. La situation semblait toutefois en cours de résolution vers 22 heures, le nombre de personnes rapportant des incidents ayant fortement diminué.

Une panne pendant près de sept heures
Si les courtes pannes sont légion pour ces applications et se résolvent généralement en moins d'une demi-heure, la dernière en date s'est illustrée par sa durée. Pendant près de sept heures, les services de Facebook, Messenger, WhatsApp et Instagram ont été inaccessibles. Cette panne d'une ampleur inédite a été attribuée à «un changement de configuration défectueux» de ses serveurs. Outre les internautes, la panne a touché les services internes de Facebook, notamment la plateforme de communication interne du géant des réseaux sociaux, selon les médias américains, et les salariés ne recevaient plus les courriels provenant de l'extérieur. Certains collaborateurs ont même eu des difficultés à accéder aux locaux de l'entreprise, leur carte d'accès refusant de fonctionner. Cette avalanche de problèmes a ralenti la résolution de la panne.

Avec lefigaro.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *