Rentrée scolaire en RDC : les enseignants du grand Kivu et du Tanganyika exigent le salaire de 750 $ le mois

Les enseignants de la province du Sud-Kivu, Nord-Kivu et du Tanganyika annoncent une grève sèche dès la rentrée scolaire prévue ce 04 octobre 2021.

Réunis en assemblée extraordinaire dit de l'ancien Kivu ce jeudi 23 septembre 2021 à l'école primaire Matendo dans la ville de Bukavu, ces enseignants ont soulevé plusieurs difficultés parcourues dans leur métier et sur lesquelles ils fondent cette décision de boycotter la rentrée scolaire.

Les zones salariales, le non-paiement des enseignants nouvelles unités et du deuxième et troisième palier sont entre autres les revendications de ces professionnels de la craie blanche.

Ces derniers exigent comme salaire, 750 dollars américains pour l'enseignant le ''moins'' gradé.

''… le gouvernement doit installer des mutuelles de santé partout dans toutes les provinces pour les bonnes conditions de prise en charge médicale en faveur des enseignants comme fait à Kinshasa et à Lubumbashi. Il doit mécaniser et Budgétiser les enseignants non payés et nouvelles unités avec le salaire cité ci haut et suspendre les zones salariales''.

A défaut de répondre à ces multiples revendications, les professionnels de la craie indiquent dans leur déclaration parvenue à election-net.com le jeudi 23 septembre que le gouvernement congolais alignera les militaires pour venir enseigner dans le Nord Kivu sous l'État de Siège à la place des enseignants en grève et au Sud kivu, les députés provinciaux.

Ce pendant, ils mettent en garde tout chef d'établissement qui tentera de ''contraindre'' les enseignants à venir enseigner en catimini.

''La gratuité, c'est une menace pour le gouvernement congolais, voilà une opportunité à profiter pour exiger un salaire décent. Sans ces préalables, il n'y aura pas ouverture de l'année scolaire 2020-2022. Sans ces préalables, les enseignants en assemblée extraordinaire décident de ne pas rentrer à l'école ce 4 octobre 2021'', conclut cette déclaration.

Cet assemblée a réuni les enseignants en provenance des territoires de la province du Sud-Kivu, de la ville de Bukavu, les représentants de ceux de la province du Tanganyika et du Nord-Kivu.

Héritier Bashige depuis Bukavu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *