Réformes électorales en RDC : cet appel de Martin Fayulu à la société civile

Martin Fayulu, photo tiers

Le président de l'Ecidé Martin Fayulu ne jure que sur les réformes électorales avant la tenue des élections générales prévue en 2023 en République démocratique du Congo (RDC). Ce dernier a multiplié des appels au boycott des réformes en cours au niveau de l'assemblée nationale.

Ce lundi 07 Juin, il appelle la société civile qui devrait designer le président de la commission électorale nationale indépendante de ne pas le faire. Ceci pour éviter de tomber dans le piège du FCC et l'Union sacrée qui selon lui, ont politisé cette structure d'appui à la démocratie.

"Si la société civile y compris les confessions religieuses, veut les élections impartiales et apaisées en 2023 en RDC, elle doit rejeter la loi politisant la CENI à outrance initiée par les jumeaux union sacrée-FCC et s'abstenir de désigner le président étiquette de la CENI", peut-on lire sur son compte Twitter ce lundi 07 Juin.

En rappel, Félix Tshisekedi a demandé aux sénateurs de " rester unis " et d’entériner les réformes de la Commission électorale adoptées par l’Assemblée Nationale. Il dit vouloir d’un processus électoral " transparent " et des élections " sans fioritures ni bavures "en 2023.

Joël Mesa Nzuzi