Reformes de la CENI: Lamuka reporte sa séance prévue ce vendredi

Martin Fayulu et Adolphe Muzito/photo election-net.com

En raison des préparatifs de sa marche du mercredi 15 septembre à Kinshasa et dans plusieurs grandes villes de la République démocratique du Congo pour réclamer les réformes institutionnelles consensuelles pour des élections impartiales, crédibles et apaisées en 2023, la Coalition Lamuka vient de reporter sa séance de la présentation de sa proposition de calendrier pour les élections de 2023 aux étudiants, prévue ce vendredi 10 septembre courant au collège Boboto.

"Le présidium de Lamuka informe l'opinion que la séance de présentation de sa proposition de calendrier pour les élections de 2023 aux étudiants, prévue ce vendredi 10 septembre, est reportée à une date ultérieure", a-t-on lu dans un communiqué de Lamuka conjointement signé par Adolphe Muzito et Martin Fayulu.

À travers ce document du mercredi 8 septembre dont copie parvenue à election-net.com, le présidium de Lamuka dit saisir cette occasion pour demander au peuple congolais en général et aux forces politiques et sociales acquises au changement Démocratique en particulier de répondre nombreux à son appel pour une mobilisation populaire d'envergure enfin de dire, selon Lamuka:

" Non à une CENI politisée ; non au glissement ; non à la fraude électorale ; oui aux réformes institutionnelles Consensuelles pour des élections impartiales, crédibles et apaisées en 2023."

Rappelons que la coalition Lamuka a livré au public son ébauche de calendrier électoral lors de sa conférence tenue le 03 septembre, la date du dimanche 22 octobre 2023 pour l’organisation des élections combinées présidentielle, législatives nationales et provinciales.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *