RDC : Willy Bakonga, une fin tragique ?

Le ministre de l’EPST, Willy Bakonga . Ph. ENET

L’ancien ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique(ESPT), a été extradé vers la République Démocratique du Congo, mercredi dernier.

Willy Bakonga venait de passer plusieurs jours en détention après son interpellation suite à la demande des autorités de Kinshasa. Ce, après sa sortie clandestine du territoire national au moment où il était convoqué par la justice dans un présumé détournement.

Georges Kapiamba, coordonnateur de l’ACAJ a, à l’occasion de l’extradition de Willy Bakonga, “félicité les gouvernements de Congo-Brazzavile et Congo-Kinshasa ainsi que leurs services de sécurité respectifs pour cette coopération de la lutte contre l’impunité”.

Willy Bakonga fera face à la justice sous peu. Il reste à savoir si les griefs portés à sa charge seront retenus par la justice afin qu’il soit sanctionné. Sa personnalité est ainsi mise en jeu, car sa condamnation sera une fin tragique d’une icône qui a géré sous la fameuse gratuité de l’enseignement de base, par contre, son acquittement lui permettra de réaffirmer sa place d’homme d’État sur l’échiquier politique en RDC.

Dieubon Mughenze