RDC : "vous jouez avec le feu", Augustin Kabuya au bloc de l'opposition

Augustin Kabuya lors de la matinée politique de ce mardi 10 novembre. Ph Enet/Joël Mesa NZ.

RDC/Bloc patriotique LAMUKA, FCC: « c’est le retour des enfants vers leur mère Kabila » Augustin Kabuya

Le Secrétaire General a.i de l’UDPS Augustin Kabuya n’est pas passé par quatre chemins pour fracasser la nouvelle coalition « le bloc patriotique de l’opposition » formé par la plate-forme Lamuka de Fayulu et Muzito et le Front Commun pour le Congo (FCC) de l’ancien Président de la République Joseph Kabila qui ont annoncé tenir une marche ce 6 novembre pour exiger la dépolitisation de la CENI et l’organisation des élections crédibles en 2023.

Pour Kabuya, l’Union de Lamuka et le FCC c’est le retour de l’enfant prodigue. « Pour ne pas perdre le temps sur cette coalition controversée, c’est le retour des enfants prodigue. Pendant que vous étiez dans la rue, eux étaient dans des bureaux climatisés. Ils n’ont rien à nous appendre sur la rue (…) Ils ont fait l’évaluation de leur séparation avec Joseph Kabila et ont constaté que ce divorce n’est pas bien. Nous devons retourner auprès de notre mère. C’est ainsi qu’ils sont rentré chez Kabila. Ils le faisaient bien avant on le savait. Mais on leur poussait petit à petit pour qu’ils soient dévoilés pour qu’ils voient la forte politique du Président de la République Félix Tshisekedi », a-t-il fait savoir.

Augustin Kabuya appelle les responsables de l’Union sacrée pour réagir après cette marche. « Ils ont dit qu’ils vont chasser l’UDPS du pouvoir parce qu’il veut instaurer une nouvelle dictature au pays. Ils jouent vraiment avec le feu. Nous allons réagir après leur marche du 6 novembre. Nul ne nous fera peur. Nous savons le niveau de leur relation parce que c’est nous qui leur avons fabriqué en ce qui concerne les marches. Ils vont faire leur marche le 6 novembre. Après leur marche, tous les responsables de l’Union Sacrée nous allons nous réunir pour répondre d’une manière où ils vont le regretter » a-t-il soutenu, avant d’ajouter ;

En outre, Kabuya appelle les militants à être en position d’alerte afin de réagir. « Soyez prêts pour que nous leur répondions. Soyez en position d’alerte. S’ils osent, nous appuyons sur le bouton. Le problème est le fait qu’ils ont peur des élections parce qu’ils ne sont pas préparés. Ils pensaient que c’était une blague. D’ailleurs pour information, ils ont été appréhendés même au niveau international. Que ce soit les USA ou l’Union européenne, ils sont pour l’équipe Kadima afin que nous allions aux élections », a-t-il conclu.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *