RDC: "Votre souci d’étouffer l’IGF pour perpétuer la prédation dans notre pays est sans lendemain", Jules ALINGETE à l'ODEP

Jules Alingete Inspecteur Général des Finances. Ph presse IGF

L'Inspecteur général des Finances, Chef de service, Jules Alingete Key, s'en est pris à l'organisation non gouvernementale, Observatoire de la Dépense Publique (Odep) qui, selon le patron de l'IGF, veut l'étouffer.

Selon le journaliste d'investigation Stany Bujakira qui a eu à l'interviewer, Jules Alingete pense que cette ONG ne veut que perpétrer la prédation toujours décriée.

"Votre soucis d’étouffer l’IGF pour perpétuer la prédation dans notre pays est sans lendemain", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter :

"Nous sommes à la base de l’augmentation sensible des recettes publiques aujourd’hui. La rétrocession n’est pas destinée au fonctionnement de l’IGF mais plutôt à la motivation des inspecteurs des finances et à l’investissement".

Pour Jules Alingete, "le fonctionnement de l’IGF ne coûte que 300.000 USD par mois. Pourquoi les régies financières vont avoir une rétrocession de 30 millions le mois et l’IGF ne peut pas mériter 2,5 millions par mois pour ses efforts de mobilisation des recettes?", S'interroge-t-il

Notez que, l’intervention de l'IGF Jules Alingete qui, lors d’un briefing conjoint avec le porte-parole du gouvernement, qui a rejeté les allégations selon lesquelles les dépassements budgétaires régulièrement enregistrés à la Présidence de la République, serait un détournement ou un acte de mauvaise gestion, n'a pas été digéré par l'Odep. Dans un communiqué de presse, cette organisation a accusé l’IGF de couvrir une gabegie financière.

l'ONG a fait savoir, de son côté, que les dépassements budgétaires à la Présidence de la République ne sont pas accidentels plutôt qu’ils sont devenus une culture et un mauvais exemple.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *