RDC-Volcan : le Sud-Kivu bouge les lignes pour les déplacés de Goma

Le bateau AMANI accosté avant son essai technique sur le lac Tanganyika ce 30 juin 2020. Photo de tiers

La province du Sud-Kivu a décidé de repousser les heures d'accostage sur le lac afin d'accueillir les déplacés en provenance de Goma suite aux catastrophes naturelles causées par l'éruption volcanique et les tremblement de terre.

C'est l'une d'une série de mesures prises par le gouvernement provincial du Sud-Kivu. Le gouverneur de la province du Sud-Kivu, Théo NGWABIDJE KASI a présidé ce mercredi 26 Mai 2021, à Nyamoma, une réunion d'urgence de crise sur la situation des compatriotes en provenance de la ville Goma, victimes des conséquences de l'éruption volcanique du Nyirangongo.

Des mesures ont été prises pour renforcer le contrôle aux points d'entrée de la Province et de la Ville de Bukavu avec des indications sanitaires et sécuritaires strictes à respecter pour lutter contre la propagation du Coronavirus.

Une commission provinciale a été urgemment instituée pour identifier les sites d'accueil de nos compatriotes et les services sociaux de base que la province peut leur accorder, à en croire le ministre de la Santé, COSMOS BISHISHA lui, qui a fait le compte rendu de cette réunion. Celui-ci a fait savoir que l'autorité provinciale, Théo NGWABIDJE KASI, comptesur la solidarité congolaise qui doit caractériser les habitants de Bukavu à héberger deux ou trois compatriotes qui n'ont pas de familles dans la ville.

Rappelons que depuis 5 jours, la ville de Goma fait face à plusieurs secousses sismiques après l'éruption volcanique qui a frappé Goma et ses environs avec au passage plusieurs dégâts énormes de pertes en vies humaines et matériels.

La Rédaction