RDC : voici pourquoi le gouvernement compte soumettre au parlement un projet de loi de finances rectificative pour l'exercice 2021

Un avant-projet de Loi de finances rectificative de l'exercice 2021 a été adopté à la dix-neuvième réunion du conseil des ministres du vendredi 10 septembre. C'est en tout cas ce que rapporte le porte-parole du gouvernement, le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe dans son compte-rendu consulté par election-net.com.

Selon ce document, l'avant-projet de Loi de finances rectificative de l'exercice 2021 est justifié par la nécessité de prendre en compte les évolutions intervenues en cours d'exercice budgétaire.

"Il s'agit notamment de : (i) l'avènement du nouveau Gouvernement investi par l'Assemblée nationale en date du 26 avril 2021, (ii) une meilleure situation économique et budgétaire et (iii) la conclusion d'un programme de Facilité Élargie de Crédit(FEC) avec le Fonds Monétaire International (FMI) dans le cadre du Programme Économique du Gouvernement", peut-on lire dans le compte-rendu du conseil des ministres.

D'après toujours la même source, le projet de de Loi de finances rectificative de l'exercice 2021 contient un budget présenté en équilibre, en recettes et en dépenses, à hauteur de 16.622,6 milliards de FC (Ndlr francs congolais), soit un taux d'accroissement de 13,7% par rapport au budget initial chiffré à 14.602,5 milliards de francs congolais.

Cet avant-projet de Loi présenté par le Ministre du budget Aimé Boji a reçu le feu vert du conseil des ministres. Le Gouvernement devra donc bientôt le déposer au parlement pour son examen et et adoption.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *