RDC : voici l'exhortation de Vital Kamerhe après la profanation des paroisses catholiques

Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. Ph. Tiers

La profanation des paroisses de l'Église catholique dans plusieurs provinces en République Démocratique du Congo par des inconnus et l'attaque de la résidence du cardinal Ambongo font réagir plus d'un Congolais, dans la société civile comme dans la classe politique.

Le patron de l'Union pour la nation congolaise, (UNC), Vital Kamerhe, est du nombre. Depuis sa cellule de détention, l'ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi a souligné sur son compte Twitter, consulté par election-net.com ce lundi 2 juillet 2021, que la profanation des lieux sacrés au Kasaï Oriental, l'attaque contre le clergé et tous les discours incendiaires risquent de replonger le pays dans le chaos des années 60.

Ainsi, il a invité tout le monde à un sursaut patriotique pour la cohésion et que l'on puisse bâtir un Congo où il fera beau vivre, sans exclusif.

Il sied de noter que le gouvernement congolais n'est pas resté silencieux face à cette situation. Le premier ministre Sama Lukonde a souligné sur son compte Twitter que le vandalisme et la violence n'ont aucune place dans le Congo d'aujourd'hui.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *