RDC : Voici les deux candidats de la FECOPEHA à la Commission Nationale de Droits de l'Homme

Les représentants de la Fécopeha. Ph de tiers.

La Fédération congolaise des personnes vivant avec handicap (FECOPEHA) a, au cours d'une cérémonie organisée mardi à Kinshasa, choisi ses deux candidats à présenter au bureau de l'assemblée nationale et devant les représenter à la Commission Nationale de Droits de l'Homme (CNDH).

La Fécopeha a jeté son dévolu sur René Mawete Ndongale comme son candidat en attendant une deuxième candidate, July Bibiyi Mulumba, empêchée par la pluie et qui devrait aussi défendre sa candidature devant l’Assemblée générale.

«La météo nous a fait défaut. Les femmes ne sont pas venues nombreuses à cette réunion. Nous avons renvoyé la désignation de la candidature de la femme à la prochaine rencontre. Il s’agit de Mme July Biboya Mulumba qui devra défendre sa candidature devant l’Assemblée», a indiqué Billy-Léon Kampempe Amisi, président de la FECOPEHA.

Ce dernier a justifié le choix des candidats issus de la sous-structure des «personnes non voyant» par le fait que dans le bureau sortant de la CNDH, la structure était représentée par les personnes ayant un handicap moteur.

Notez que l'article 16 de la Loi portant organisation et fonctionnement de la Commission nationale de droits de l’homme stipule que "les membres de la CNDH sont choisis par l’Assemblée nationale sur la liste de 2 personnalités par groupe, dont une femme, désignées par leurs pairs". Et l'article de 14 énumère quant à lui les catégories des personnes devant faire partie de cette institution d’appui à la démocratie dont les personnes en situation de handicap.

"Les membres de la CNDH sont désignés pour un mandat de 5 ans renouvelable une seule fois", conclu l'article 19.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *