RDC: Vérité sur la mort du Juge Raphaël Yanyi

Le magistrat Raphaël Yani instructeur du dossier 100 jours ©photo capture d'écran

Que retenir désormais sur la mort du juge président Yanyi qui avait débuté le procès 100 jours impliquant Vitale Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l'Etat et ses co-accusés après un long moment d'attente (?)

Selon le ministre de la justice, Célestin Tunda Ya Kasende qui s'est livré à la presse kinoise le mardi 16 juin 2020, l'ancien juge président est mort de suite d'une hémorragie intracrânienne résultant d'un traumatisme crânio-encéphalique.

"La cause principale de la mort du juge Yanyi est le traumatisme crânien survenu de suite des coups qu'il a reçu, particulièrement à un endroit très sensible au niveau du crâne", a révelé Célestin Tunda Ya Kasende.

Par ailleurs, le Vice-premier Ministre et Ministre de la Justice souligne qu'une substance herbicide particulière non létale à été retrouvée dans son organisme au cours de l'autopsie. "Mais cette substance végétale peut être liée à la consommation d'un légume mal préparé, d'une mauvaise herbicide, ça peut être liée à beaucoup des choses. Mais à ce stade on ne peut pas définir de quelle substance s'agit -elle exactement " ajoute VPM.

Tunda Ya Kasende précise que l'autopsie du corps de l'ancien juge a été faite et approuvé par une expertise indépendante internationale et aussi par un médecin légiste.

" cela a été prouvé par un médecin légiste principal qui est professeur d'universités et médecin légiste à Mama Yemo. Cela a été aussi confirmé par une expertise indépendante internationale faite par un médecin légiste de la Monusco", renchérit-il.

il sied de rappeler que le juge président Raphaël Yanyi est décédé le mercredi 27 mai 2020 à son domicile alors qu'il avait présidé l'audience du procès des 100 premiers jours du Chef de l'Etat le 25 mai dernier.

Jean Paul Tshimanga