RDC-USA: une première vague des officiers FARDC attendus en septembre aux USA pour la formation

Le Chef de l’état note la prouesse des FARDC en RDC. Ph. de tiers

Après Signature de la reprise de la coopération sécuritaire  entre la République Démocratique du Congo et les États-Unis d'Amérique, intervenue en date du 04 juillet 2020, pour laquelle, des officiers congolais pourront bénéficier d'une formation  aux USA,  les choses tendent à s'activer, Dès le  mois de septembre prochain,une première vague des officiers FARDC sont attendus au pays de Trump.

"On a programmé pour commencer au mois d’août, mais ce sera compliqué en raison de Covid-19. J’espère que ça commencera en septembre. Il y aura des dizaines d’officiers qui pourront participer. Et on peut continuer" a déclaré l'ambassadeur américain en poste à Kinshasa, Mike Hammer.

En ce qui concerne le choix des  officiers bénéficieraient de cette formation,le diplomate américain   révèle que le choix a été fais en concertation  avec le ministère de la Défense.

" C’est une chose qui a été faite en concertation  avec le Ministère de la Défense. Il nous dira quels sont les officiers qualifiés pour suivre les divers cours qui se feront pendant des années" a-t-il déclaré.

L'ambassadeur des USA en RDC annonce que cette coopération sécuritaire pourrait se poursuivre sur  toute l'année.

Cette coopération entre les deux pays a pour soubassement la position prise par la RDC dans la lutte contre la traite des êtres humains 

" Ce sont des cours qu’on avait avant. Mais c’est bon de commencer de nouveau en raison des progrès que la RDC aurait fait avec la traite des personnes" poursuit-il.

Un autre élément déclencheur de cette reprise de la coopération entre la RDC et les USA, reste la dernière restructuration de l'armée faite par Félix Tshisekedi en date du 17 juillet, écartant  l'ex inspecteur de l'armée, le général  John Numbi sous sanction américaine.

Joël Mesa Nzuzi