RDC/Union sacrée : Voici les composantes qui vont ouvrir les consultations ce lundi

Cité de l'OUA. Ph . Tiers

Annoncées au courant de la semaine finissante, c'est finalement ce lundi 02 novembre 2020 que débutent, sauf changement de dernière minute, les consultations des forces politiques et sociales du Pays par le Président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Selon les informations recoupées par election-net.com, cette première journée de ces consultations a pour thème : "gouvernance électorale".

Au regard de ce thème, les institutions d'appui à la Démocratie vont donc ouvrir cette série des consultations dont la durée n'est pas déterminée.

Sont annoncées pour cette première journée : la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni), les organisations non gouvernementales spécialisées sur les élections, notamment, la Symocel, l'Aeta et quelques confessions religieuses.

Mais concernant les confessions religieuses, plusieurs sources concordantes révèlent ce dimanche soir que la Conférence Épiscopale du Congo (Cenco), cette structure des Évêques catholiques souhaiterait ne pas être reçue ce lundi 02 novembre comme d'autres confessions religieuses, parceque son Président en exercice, Marcel Utembi n'est pas à Kinshasa.

Rappelons que ces consultations devraient permettre à Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de se constituer une nouvelle majorité parlementaire qui devra travailler selon sa vision, après le constat d'échec fait par lui, de l'accord signé entre sa plateforme politique, le Cap pour le Changement (CACH), et celle de son prédécesseur Joseph Kabila Kabange, le Front Commun pour le Congo (FCC).

Pour y parvenir, il devra convaincre les élus nationaux du FCC, majoritaire dans les deux chambres du parlement RD. Congolais, à quitter leur navire.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac