RDC/Union sacrée : l'informateur Bahati Lukwebo lance les consultations ce mercredi

L'informateur Bahati Lukwebo lors de sa 1ère conférence de presse ce 19 janvier à Kinshasa. Ph de tiers.

C'est au cours d'une conférence de presse qu'il a tenu ce mardi à Kinshasa que l'informateur, désigné par le président Tshisekedi, va débuter officiellement ses consultations.

Le sénateur Bahati Lukwebo, puisque c'est de lui qu'il s'agit, va procéder à l'identification d'une nouvelle majorité. Ce, pour que cette dernière permette au président Tshisekedi de matérialiser sa vision de gouvernance basée sur "le Peuple d'abord".

L'occasion faisant le larron, le président de l'AFDC-A a répondu à toutes sortes de questions concernant la tâche lui confiée par le Chef de l'État. Face à l'imbroglio qui régnait sur la dénomination de cette vision de Félix Tshisekedi, Bahati Lukwebo a indiqué que l'Union sacrée n'était ni un parti politique, ni moins encore une plateforme ou regroupement Politique. Mais plutôt, une vision du président de la République à la quelle adhère les congolais épris du patriotisme pour servir l'intérêt général.

Reconnaissant que la tâche ne sera pas aussi facile, Bahati Lukwebo espère au moins qu'il mènera sa tâche jusqu'au bout avec un bon résultat tel qu'attendu par le Chef de l'État et l'ensemble du peuple congolais. Il a, cependant indiqué que les moyens financiers ne sont pas encore mis à sa disposition pour pour mener à bien la tâche lui confiée.

Réagissant aux propos de nouveaux adhérents à l'USN, qui ont déclaré qu'ils feront tout pour soutenir la candidature du président Tshisekedi en 2023, le sénateur Bahati Lukwebo les a qualifié de "Flatteurs" à ne pas suivre.

Notez par ailleurs que, juste après cette 1ère conférence de presse, l'informateur Bahati Lukwebo, accompagné de tous les membres du Panel, ont été reçus au Palais de la Nation par le Président de la République, Félix Tshisekedi.

Liévin LUZOLO