RDC : Une plainte déposée à la CPI contre Joseph Kabila

L'ex-président Joseph Kabila à l'occasion de la rentrée parlementaire de septembre au sénat ©Photo sénat RDC

Au nom de 20.000 victimes de massacre de Kamuina Nsapu, l'association des victimes de Kamuina Nsapu ( AVGK), a déposé à ce jour, une plainte, contre l'ancien président Joseph Kabila, Evariste Boshab, Emmanuel Ramazani, Kalev Mutomb et autres, auprès du bureau du procureur de la cour pénale internationale à la Haye au pays Bas.

Dans son communiqué de presse de ce 16 septembre 2021, l'AVGK rappelle que cette plainte intervient après celle déposée en 2019 à l'Auditorat Général des Forces Armées de la République Démocratique du Congo, FARDC qui est resté sans succès.

"(… )Notre association a décidé et déposé ce jour auprès du bureau du procureur de la cour pénale internationale à la Haye au Pays-Bas la plainte au nom et pour le compte de 20.000 victimes desdits crimes contre les personnes :
Joseph Kabila Kabange, en qualité de président honoraire et ex commandant suprême des forces armées de la RDC (…), Monsieur Evariste Boshab et Emmanuel Ramazani, tous anciens Vice-premier ministre, ministre de l'intérieur pour leur rôle joué dans la conduite des opérations, Monsieur Kalev Mutomb, ex directeur de l'agence nationale des renseignements (ANR), Monsieur Alex Kande Mupomba, ex gouverneur du Kasaï central", peut-on lire dans ledit communiqué signé par Mhyrhand Mulumba, président de cette association.

Outre ces personnalités citées, certains chefs militaires sont concernés par cette plainte dont le général de brigade Assumani Kumba Issa, le général Mputela, le colonel Jean de Dieu Mambueni, le colonel Isaac Safari, le lieutenant-colonel Mahinga Gaga et le lieutenant- colonel Mahese Hanngi John.

Joël Mesa Nzuzi

4 thoughts on “RDC : Une plainte déposée à la CPI contre Joseph Kabila

  1. La république démocratique du Congo est un paradis de tous les maux, et de tous les sans âmes, sans conscience.
    Les positions de gens sur n'importe quel fauteuil les couvrent de l'impunité. Et ceci pour les gens sacrifier même les vies humaines.
    Que la CPI vole au secours des victimes de tous les crimes contre l'humanité, de guerre,...commis sur le sol congolais.

  2. Je jure que la CPI, comme une institution des sans âmes et des complices du malheur de congolais, ne pourra jamais prendre cette plainte au sérieux.

    Je haie cette cour et je haie la communauté internationale complices de notre souffrance. Mes frères, mes amis nos champs déjà décapités, pillé et violés sous l'œil stérile des ces institutions.

    Il aurait fallu un autre spermatozoïde de réussir sa course que celui qui vous a créer. Hnr

  3. Quel est le resultat des plaintes déposées jadis contre ce fameux Monsieur à la CPI???
    Croyons ns vraiment à cette justice pour avoir une suite de paix aux crimes faite à la RDcongo???

  4. La CPI oui mais il fallait bien commencé ici en RDC trouve les archives qui démontre que Monsieur Le Sénateur Josèphe Kabila Kabange est coupable de ces choses, après cela arrête Le! Car c’est ici que nous avons vus et subit tous ces crimes. Pas la CPI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *