RDC : une demande de liberté provisoire de Samih Jammal de nouveau rejetée par la cour de cassation

Sammih Jammal à Makala. Photo de tiers

La nouvelle est annoncée dans la soirée du jeudi 23 décembre 2021 par l'Association Congolaise pour l'Accès à la Justice (ACAJ) via son compte Twitter consulté par election-net.com.

Cette structure dénonce, par ailleurs, cette décision qu'elle qualifie de "discriminatoire d'autant plus que la Cour l'a accordée à son co-prévenu en violation de sa jurisprudence constante !".

Il sied de signaler que l'homme d'affaires Libanais et Directeur Général de la Société Samibo, Samih Jammal, condamné au premier degré à vingt ans des travaux forcés pour détournement de plus de 48 millions de dollars américains dans le cadre du programme d'urgence de cent premiers jours de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et dont la peine a été réduite à 6 ans des travaux forcés en appel, a introduit par l'entremise de ses avocats une nouvelle demande de liberté provisoire auprès de la cour de cassation le 8 décembre dernier. Et ce, dans la suite de la liberté provisoire accordée à son co-prévenu Vital Kamerhe, ancien Directeur de Cabinet du Chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo le 06 décembre 2021.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *