RDC : une agence onusienne dénonce de propos hostiles de Justin Bitakwira aux "Banyamulenge"

Justin Bitakwira

Le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme en République Démocratique du Congo condamne avec la dernière énergie, les propos hostiles aux "Banyamulenge", qu'aurait tenu Justin Bitakwira dans un audio qui lui est parvenu.

Dans cet enregistrement audio attribué à M. Justin Bitakwira, ancien ministre du développement rural, ce dernier incite "des jeunes membres de la communauté Bafuliiro à l’hostilité envers les membres de la communauté Banyamulenge", dénonce le Bureau conjoint des Nations Unies aux droits de l'homme en RDC.

Au regard de la position qu’occupe M. Bitakwira au Sud-Kivu et dans les Hauts-Plateaux, région caractérisée par des conflits intercommunautaires, le BCNUD se dit " profondément inquiet de ce message qui attise la haine et incite à des attaques contre des civils innocents", d'où la nécessité de les retirer.

"BCNUDH condamne fermement ces propos et invite son auteur à les retirer et à s’engager, à contribuer à la paix et à la réconciliation", faute de quoi son auteur peut être poursuivi devant la justice.

"BCNUD rappelle aussi que les messages de haine et incitatifs à l’hostilité constituent une infraction en droit congolais et exposent leurs auteurs à des poursuites pénales et sanctions internationales", peut-on lire ce 20 septembre 2021, dans un poste sur le compte Twitter de cet organe des Nations Unies.

BCNUDH invite par ailleurs, les autorités Congolaises à faire cesser ces propos incendiaires et à sanctionner les auteurs de tels messages.

Joël Mesa Nzuzi

4 thoughts on “RDC : une agence onusienne dénonce de propos hostiles de Justin Bitakwira aux "Banyamulenge"

  1. Ce propos n'est pas le premier fait par monsieur Bitakwira, mais rien n'a été fait jusque là contre lui. Rapellons aussi qu'il n'est pas le seul à tenir des dicours incendiaires incitant les membres de sa communauté à s'attaquer aux paisibles Banyamulenge à fin de les exterminer.
    Que la justice fasse son oeuvre.

  2. Mrs bita kwora doit etres traduit en justice pasque ce bien lui qui est la tete de Genocide contre les tribut minoritaire banyamulenge les bureaux conjoint de nations unis occcuper vs de cette affaire de Grd Genocideur bitakwira ministre honoreur du dvpt rular

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *