RDC: un militaire lynché par des jeunes à Luvungi

Photo d'illustration

Le Marché de Luvungi, dans la Plaine de la Ruzizi dans le territoire d'Uvira , en province du Sud-Kivu, dans l'Est de la République démocratique du Congo, a connu une nuit sanglante mercredi 10 février.

Deux personnes, un civil et un élément des forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) de Bataillon spécial 341ème, y ont trouvé la mort au cours d’une altercation qui a mal tourné. Une scène macabre qui a perturbé la soirée.

La scène s’est déroulée aux environs de 21heures 30 minutes au marché de Luvungi.

Selon un communiqué rendu public ce jeudi par le Capitaine Dieudonné Kasereka, Porte-Parole du secteur opérationnel sukola 2 sud Sud-Kivu, il s’agit d’un ''groupe des jeunes motards'' qui se disputait avec un militaire des FARDC.

Son compagnon d’armes de passage sur le lieu a tenté de calmer les esprits surchauffés avant d’être aussi menacé et son arme visée par ces jeunes de Luvungi.

Pour se sauver de justesse ce dernier a tiré quelques coups de sommation enfin de disperser la foule. Malheureusement un parmi ces jeunes a été touché par balle puis succombé plus tard à l’hôpital suite à l’hémorragie, ont indiqué les sources militaires.

Les autorités sur place, ont diligenté une enquête pour savoir la cause réelle de cet incident mais jusque là sans suite favorable.

Le commandant secteur opérationnel sukola 2 sud Sula Kivu, le Général de brigade Gaby Boswane appelle la population de Luvungi au calme, en attendant la fin de ces enquêtes.

Il sied de dire que l'année passée, un autre militaire a ouvert le feu sur plus de 10 personnes dans ces mêmes circonstances.

Héritier Bashige depuis Bukavu