RDC/Transports : un lobby des chefs d'entreprises veut interrompre les audits initiés par le ministre Chérubin Okende

Le ministre Chérubin Okende entouré de quelques Chefs d'entreprises. Ph de tiers.

Incroyable mais vrai ! Les audits initiés par le ministre des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, Chérubin Okende, dans les entreprises sous sa tutelle, se voient à ce jour en voie d'être stoppés par les ennemis du peuple congolais.

A

En effet, la ministre d'État en charge du Portefeuille, Adèle Kahinda, qui avait pourtant donné au ministre des transports les experts du Conseil Supérieur du Portefeuille (CSP) pour ces audits vient de se rétracter. Ce, à travers une lettre de la ministre publiée dans les réseaux sociaux, visiblement, par les agents de son ministère, vu que la copie consultée par election-net.com, est celle destinée au Secrétaire Général au Portefeuille.

Selon les sources bien introduites, un lobby des Chefs d'entreprises concernées ont persuadé la patronne du portefeuille de demander à son homologue des Transports, Voies de Communication et Désenclavement, de sursoir ces audits. Ce, "pour ne pas découvrir les cadavres dans les placards de ces chefs d'entreprises", a commenté un analyste indépendant.

À qui profiterait cette action ? Si non aux individus. Le trésor public et le contribuable congolais sont les plus grands perdants. Dossier donc à suivre !

Rédaction