RDC: Transhumance politique, les députés et Sénateurs appelés à démissionner de leurs regroupements politiques

Salle d congrès du Palais du peuple. Ph cellcom Ass Nationale.

Depuis l'annonce de l'Union sacrée par Félix Tshisekedi, plusieurs députés et sénateurs ont manifesté leur intention d'adhérer à cette nouvelle vision politique prônée par le chef de l'État congolais.

Joint par Électionnet.com, ce lundi 21 décembre 2020 à quant à ce, le député national LAmuka Ados Ndombasi estime qu'un député national ou sénateur ne peut changer de regroupement politique qu'en démissionnant préalablement du regroupement dans lequel il a été élu.

"Un député ou Sénateur ne peut pas adhérer dans un autre parti politique ou regroupement politique sans démissionner préalablement du parti ou regroupement duquel il a été élu" a-t-il à Électionnet.com.

Une transhumance politique s'observe dans la classe politique congolaise. Plusieurs cadres du front commun pour le Congo sont aujourd'hui membres de l'Union sacrée.

Joël Mesa Nzuzi