RDC : toute la garde de Jean-Marc Kabund président a.i de l'UDPS aux arrêts

Jean Marc Kabund, premier Vice-président de l'Assemblée nationale de la République Démocratique du Congo/ photo tiers

Des riverains indiquent à TOP CONGO FM que la résidence du premier vice-président de l’assemblée nationale a été encadrée par des membres de la garde républicaine.

« On est venu arrêter des policiers qui ont frappé un militaire dans la journée d’hier », indique un habitant du quartier (Kingabwa/Limete) où réside Jean-Marc Kabund, le président intérimaire de l’UDPS.

La garde de Jean-Marc Kabund aux arrêts

« La maison a été prise d’assaut par la GR qui a arrêté tous les policiers présents », commente un membre du parti présidentiel.

Ces faits interviennent le lendemain d’un fait peu anodin impliquant les policiers de Jean-Marc Kabund à un militaire de la garde présidentielle.

« Hier sur poids lourds, le cortège de Jean-Marc Kabund s’est retrouvé bloqué au niveau de Baramoto parce qu’une voiture avec à bord un militaire de la GR avançait dans le sens contraire. Ils se sont heurtés à la garde de Jean-Marc Kabund qui a conduit ce militaire à l’auditorat militaire », nous raconte un témoin.

La vidéo est devenue virale dans les réseaux sociaux.

Absent de son domicile, « le président Jean-Marc Kabund est à l’assemblée nationale », nous dit-on.

La rédaction de TOP CONGO n’a pas réussi à le joindre au moment où nous écrivons cet article.

Avec mobile.topcongo.fm

1 thought on “RDC : toute la garde de Jean-Marc Kabund président a.i de l'UDPS aux arrêts

  1. Le commandant de la GR qui a ordonné la descente punitive avec violation de la résidence d'un Député national, destruction méchante de ses biens et voies de faits sur les membres de sa famille doit répondre de ses actes devant qui de droit. Il en sera de même pour l'élément GR qui a roulé en sens interdit car il s'agit là de la violation intentionnelle du code de la route, cause première de tous les désagréments que tous subissons chaque jour sur les routes de Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *