RDC : « tous les enfants de la rue ne sont pas des délinquants » Constant Mutamba

Constant Mutamba, Ph. Tiers

La Nouvelle Génération pour l’Émergence du Congo ( NOGEC) condamne l’arrestation et déferlement des jeunes et enfants de la rue dont innocents à Kaniama-Kasese pour des travaux de champ. Et promet d’être avocat de ceux qui seront arrêtés injustement.

C’est ce qu’il a indiqué aux cours de la matinée politique tenue ce samedi au siège du regroupement politique, dont la jeunesse était majoritairement présente.

« Vous êtes leurs animaux ? Vous avez tué quelqu’un ? Est-ce que vous avez choisi la rue ? Avez-vous choisi d’être des chômeurs ?
Non ! », ont répondu les militants.

Pour Constant Mutamba président de la NOGEC, « tous les enfants de la rue ne sont pas des délinquants. Sachez qu’à partir d’aujourd’hui, NOGEC sera l’avocat des enfants de la rue arrêtés injustement. » a-t-il poursuivi.

Dans la foulée, Constant Mutamba a promis aux militants d’aller rencontrer le commissaire provincial de la police de la ville de Kinshasa le général Sylvano Kasongo et le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila, avant d’ajouter, « nous n’accepterons plus qu’on confonde les enfants de la rue et les Kuluna. Désormais si on arrête un de vous, appelez-moi, nous irons vous libérer parce que nous n’avez commis aucune infraction. », renchérit-il.

En réplique les militants et enfants de la rue présents dans la matinée politique ont fait savoir que certaines autorités protègent leurs enfants délinquants pour leurs envoyer, innocents, à Kaniama Kasese. D’ailleurs, cequi sont allés travaillent, mais les résultats ne sont pas visibles.

Pour ce faire, C. Mutamba annoncer mener les démarches pour que le gouvernement prenne en charge les enfants de la rue. « Il faut les centres médicaux, la prise en charge soient assurés en votre faveur, les écoles et autres. », rassure-t-il.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *