RDC: "Tacitement, l'État d'urgence sanitaire a pris fin..."(Emery Tshiamala)

Maître Emery Tshiamala, avocat au barreau du Kasaï Central, photo de tiers

Le délai de 15 jours du parlement prorogeant l'État d'urgence sanitaire en République démocratique du Congo a, en principe pris fin samedi 04 juillet 2020 à minuit, sans qu'il ne soit plus rallongé.

Un avocat au barreau du Kasaï Central estime de ce fait que l'ordonnance présidentielle instituant les restrictions sur le plan social en rapport avec la pandémie de covid-19, a cessé de produire ses effets en l'absence de la loi sur sa prolongation.

"La logique serait de tout recommencer à zéro. C'est-à-dire, le Chef de l'État est appelé à prendre une nouvelle ordonnance s'il juge que le pays doit continuer à être sous l'État d'urgence ", indique Maître Emery Tshiamala qui, sur un ton humoristique soutient qu'à l'état actuel des choses, si quelqu'un ouvre son bistro, ce n'est pas illégal.

Dans la foulée, des sources parlementaires soutiennent que les députés et sénateurs pourraient se rencontrer ce lundi pour envisager une possibilité de prolongation, quoique hors délai.

Pour Maître Emery Tshiamala, "la prolongation était de 15 jours fixes et elle a cessé depuis samedi à minuit, donc on ne peut encore prolonger une situation qui n'existe plus quelques soient les raisons qu'on peut évoquer " argumente-t-il.

Van Frédéric Tshilanda depuis Kananga