RDC : "soit on se rend, soit on meurt", le gouverneur militaire de l'Ituri aux groupes armés

Le gouverneur militaire de l'Ituri. Ph de tiers.

Le gouverneur militaire de l'Ituri, le lieutenant général Luboya N'Kashama Johnny lance un énième appel aux groupes armés qui tardent à deposer les armes dans cette partie où l'état de siège est en pleine exécution.

Pour l'autorité provinciale, ceux qui déposeront les armes seront pris en charge par le gouvernement jusqu'à l'étape de désarmement et réinsérsion. " J'ai été autorisé d'aller les mettre à Rwambara, et les nourrir", explique-t-elle.

D'un ton ferme, le lieutenant général Luboya N'Kashama Johnny parle d'une frappe impitoyable réservée à tous les groupes armés qui tenteront de négliger cet appel.

" Je lance encore un vibrant appel pour qu'ils comprennent que cela ne sert à rien… qu'ils viennent je suis prêt à les accueillir. Ces enfants CODECO, FPIC, Zaïre, je leur demande de rendre les armes. Ça ne sert à rien de s'entêter. Je vous assure s'ils entendent encore deux ou trois semaines, ça sera plus fort. La pression sera plus forte et ils ne sauront pas s'échapper. Maintenant, c'est soit vous vous rendez, soit la mort", a-t-il renchéri.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *