RDC/Scandales dans l’exploitation minière : Félix Tshisekedi exige une cartographie des minerais

Mine de Kamituga.

Les scandales dans l’exploitation des minerais congolais qui ont agité et continuent d’agiter l’opinion tant nationale qu’internationale, n’ont pas laissé les Chef de l’Etat congolais indifférent.

Parlant de la lutte contre la fraude minière pendant le conseil des ministres qu’il a, lui-même, présidé le vendredi dernier, le Président de la République a déploré ces différents scandales d’exploitations illégales des ressources minières.

« Plusieurs opérateurs économiques (sociétés ou personnes physiques) détenant des permis de recherches font de l’exploitation en lieu et place des recherches proprement dites. Il a insisté sur l’impérieuse nécessité d’évaluer cette situation auprès du Cadastre Minier et de diligenter une enquête dans un délai raisonnable », rapporte le compte-rendu du conseil des Ministres.

Cependant, le Président de la République a instruit la Ministre des Mines de prendre toutes les dispositions nécessaires pour produire un Rapport clair et détaillé sur cette situation ainsi que des propositions concrètes assorties des mesures contraignantes pour les cas d’irrégularités avérés.

« Il a demandé au Premier Ministre de mettre en place une Commission Interministérielle composée des Ministères et Institutions publiques concernés, principalement les Ministères des Mines et de la Recherche Scientifique, afin d’accélérer le projet de la cartographie des minerais de la République Démocratique du Congo », conclu le compte-rendu de la 20è réunion du conseil des Ministres.

Notez qu’une délégation du gouvernement provinciale s’est vue refusée l’accès dans une mine au Sud-Kivu, tenue par des sujets chinois. Un refus qui a indigné la population congolaise qui est monté au créneau et a demandé l’assainissement et des réformes profondes dans ce domaine.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *