RDC / Santé : Sama Lukonde sous pression dans la Tshopo

Sama Lukonde, premier ministre congolais à Bukavu ce lundi 7 juin. Ph. ENET/Heritier B

Le collectif des médecins non primés et non salariés de la province de la Tshopo menace d'investir les rues de la ville de Kisangani au cas où le gouvernement congolais ne réservait pas une suite favorable à leurs revendications.

Dans leur mémorandum adressé au Premier ministre, Sama Lukonde, ces médecins non primés et non salariés de la province de la Tshopo dénoncent l'exclusion volontaire et délibérée de leur collectif national dans les travaux d'alignement et/ou remplacement pour un suivi et/ou rapport régulier.

Ces médecins non primés et non salariés de la province de la Tshopo promettent au premier ministre, chef du gouvernement que si, la solution à leurs revendications ne vient à son niveau, ils n'auront plus d'autres choix que l'organisation d'une marche de protestation et de sit-in de dénonciation.

Ce collectif des médecins non primés et non salariés exige donc du premier ministre, Sama Lukonde, la réintégration de leur collectif national aux assises d'alignement de leur prime professionnelle, le problème de remplacement de tous les cas fictifs et des irrégularités selon le contrôle de l'ordre des médecins effectué sur toute l'étendue de la RDC, l'amorçage des travaux pour l'alignement du 4ème trimestre 2021 et une éventuelle revue à la hausse du nombre des médecins à aligner ainsi que la résolution du dossier des médecins omis du fichier bibwa et ceux nouvellement affectés.

Pompon BEYOKOBANA, à Kisangani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *