RDC- Rwanda : après Denis Mukwege, Paul Kagame crache sur Joseph Kabila

Longtemps brouillés, Kigali et Kinshasa ont amorcé un rapprochement diplomatique, mais aussi sécuritaire depuis l’arrivée de Félix Tshisekedi au pouvoir en 2018.

Si pour le président congolais Félix Tshisekedi, sa relation avec son “frère” Kagame est à bon port, comme il l’avait fait savoir lors de son interview depuis Paris, Kigali par contre estime que la relation bilatérale avec Kinshasa connaît encore quelques problèmes.

Par ailleurs, le président Rwandais salue le climat qui règne quelques fois avec son homologue congolais, contrairement à l’époque de l’ex-président Joseph Kabila. Tous les efforts entrepris pour améliorer le climat des affaires avec le régime Kabila ont été nuls et sans effets, fait savoir le président rwandais au magazine panafricain Jeune Afrique.

“Nous avons tout fait pour améliorer les choses avec Kabila, ça n’a jamais abouti. Avec lui, ça marchait quelques jours ou quelques semaines, puis au bout d’un mois ou deux, nous avions à nouveau des problèmes”, a fait savoir Paul Kagame lors d’une interview accordée à Jeune Afrique.

Depuis sa sortie médiatique sur les ondes de France 24 et RFI, Paul Kagame a fragilisé ses relations avec Kinshasa. Ces propos sur les rapports Mapping ont été jugés de ” négationnisme” par plusieurs personnalités politiques congolaise. Pour Kagame, le Dr Denis Mukwege et défenseur du rapport Mapping, est manipulé par les Forces obscures.

Son homologue congolais a quant à lui, réitéré son soutien au rapport Mapping et au gynécologue et prix Nobel 2018, Denis Mukwege avant d’indiquer que justice sera faite. Il a, par ailleurs, invité Paul Kagame à mettre à la disposition de la justice, les présumés auteurs cités par l’ONU dans ce rapport Mapping.

Joël Mesa Nzuzi

1xbet Code Promo ENET2021