RDC-Rougeole: plus de 6000 morts ,« la pire» épidémie au monde s'alarme l'OMS

L’épidémie de rougeole qui sévit en République démocratique du Congo est « la pire au monde » et a tué plus de 6.000 personnes en un an, a indiqué mardi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) qui demande 40 millions de dollars supplémentaires pour y faire face. En 2019, « plus de 18 millions d’enfants de moins de 5 ans ont été vaccinés » à travers le pays et « environ 310.000 cas suspects » de rougeole ont été notifiés, indique l’OMS dans un communiqué. « 25 % des cas de rougeole enregistrés concernent les enfants de plus de cinq ans, qui sont les plus vulnérables », ajoute l’OMS.

Le ministre de la santé Eteni longondo, à au cours  du lancement du plan de riposte contre l'épidémie de rougeole  mercredi 22 janvier 2020 à Kinshasa, indiqué que 15 à 20 enfants   décèdent suite à cette maladie en République Démocratique du congo et a pris une ampleur inégalée.

« Nous continuons à enregistrer en moyenne 15 à 20 décès d'enfants par jour »rapporte  le patron de la santé qui insistant sur la mise en place rapide du Plan de riposte pour cette épidémie qui déjà fait plusieurs victimes.

L'Organisation  Mondiale de la Santé  a déjà mobilisé autour de  « 27,6 millions de dollars sur les  « 40 millions de dollars supplémentaires  nécessaires » pour un plan de réponse de six mois visant à étendre la vaccination aux enfants âgés de 6 à 14 ans notamment. 

« Nous exhortons nos partenaires donateurs à intensifier leur assistance d’urgence », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

D’après l’OMS, « 27,6 millions de dollars américains ont été mobilisés » mais « 40 millions de dollars supplémentaires sont nécessaires » pour un plan de réponse de six mois visant à étendre la vaccination aux enfants âgés de 6 à 14 ans notamment. « Nous exhortons nos partenaires donateurs à intensifier leur assistance d’urgence », a déclaré le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique.

L'épidémie a été aggravée à cause d'une faible  couverture de vaccination pour des communautés vulnérables, la malnutrition, la faiblesse des systèmes de santé publique, les flambées d'autres maladies à potentiel épidémique, l'accès difficile des populations vulnérables aux soins de santé et l'insécurité ayant entravé la riposte.

Outre la rougeole, la RDC lutte contre une épidémie d'Ebola qui a déjà fait 2.233 morts sur 3.390 cas enregistrés

Faible couverture vaccinale

L’épidémie a été aggravée par la faible couverture vaccinale des communautés vulnérables, la malnutrition, la faiblesse des systèmes de santé publique, les flambées d’autres maladies à potentiel épidémique, l’accès difficile des populations vulnérables aux soins de santé et l’insécurité ayant entravé la riposte dans certaines zones.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *