RDC: "Réveil des indignés", préoccupé par les menaces contre Denis Mukwege

Dr Denis Mukwege

Le mouvement citoyen "Réveil des indignés", de la République démocratique du Congo, se dit préoccupé par les menaces et messages de haine proférés contre le Prix Nobel de la Paix, Docteur Denis Mukwege.

Dans un tweet, vendredi 14 août, ce mouvement demande que ce patrimoine national et international soit protégé par l'État Congolais.

"ns sommes très préoccupés par les menaces et messages de haine proférés contre le Prix Nobel de la Paix, Dr Denis Mukwege et demandons que ce patrimoine national et international soit protégé 1èrement par l'État congolais", a-t-il écrit sur son compte tweeter avant de souligner "qu'Il n'y a pas de réconciliation sans vérité !"_

Il sied de rappeler que c'est suite à la dénonciation par le Dr. Mukwege du massacre perpétré dans le village de Kipupu, secteur d’Itombwe (territoire de Mwenga, province du Sud-Kivu) dans la nuit du 16 au 17 juillet 2020 et au cours duquel plus de 220 personnes auraient été tuées par des combattants de groupes armés que ce prix Nobel congolais et sa famille, sont victimes de nombreux actes d’intimidation et de menaces, y compris de menaces de mort, notamment par le biais d’appels téléphoniques anonymes et de messages haineux sur la toile.

Jean Paul Tshimanga