RDC/Retard dans la publication du gouvernement : “puisque tout le monde veut être nommé ministre”, nouvelle explication d’Augustin Kabuya

Augustin Kabuya, secrétaire général de l'UDPS. Ph de tiers.

Le blocage dans la publication du gouvernement de l’Union sacrée ne cesse d’enregistrer des justifications du côté du Parti présidentiel UDPS, face aux nombreuses réactions de l’opinion.

Si hier, le retard était dû à l’égoïsme des Chefs des partis et regroupements politiques, qui n’ont pas aligné les femmes sur leurs listes, aujourd’hui, c’est “puisque tout le monde veut être nommé ministre”, a déclaré le secrétaire général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), Augustin Kabuya, dans une interview accordée mardi 6 avril au média en ligne 7sur7.cd.

« Le pays est bloqué à quel niveau ? Vous savez aujourd’hui si je peux me faire bien comprendre, tout le monde veut se réfugier en politique puisque c’est l’unique endroit où on ne tient pas compte de l’âge. Mais si nos députés pouvaient revoir cette affaire ça peut nous épargner beaucoup de choses. Regardez d’abord le raisonnement que les gens veulent étaler sur la place publique, le pays est bloqué, bloqué comment ? Parce que le gouvernement n’est pas sortie, puisque tout le monde veut être nommé ministre pour inviter les gens de sa famille que j’ai reçu maintenant un prix de pétrole, tout en oubliant que quand vous êtes ministre vous êtes au service de la population, c’est ça la réalité”, a expliqué Augustin Kabuya.

Le secrétaire général de l’UDPS a rejeté les accusations selon lesquelles le pays est bloqué. Pour lui, il faut régler cette situation dans la quiétude pour éviter tout mécontentement après.

«…Je comprends, puisqu’aujourd’hui avec le téléphone Android tout le monde veut être politicien, tout le monde veut aborder n’importe quel sujet. Est-ce que réellement le pays est bloqué ? Nous sommes en compétition avec qui? Si on sort le gouvernement en précipitation et il y a des mécontentements, à quoi a servi la sortie de ce gouvernement ? On est en train de régler la situation calmement. Au stade actuel, il n’y a aucun blocage si ce n’est que les ambitions des uns et des autres », a déclaré Kabuya sur 7sur7.cd.

Notez que c’est le même secrétaire général de l’UDPS qui avait révélé à l’opinion que le Chef de l’État n’a pas accepté la première liste du gouvernement lui proposée par le premier ministre Sama Lukonde. Et pour cause, le non respect de la quotité féminine par les chefs des partis et regroupements politiques.

Liévin LUZOLO