RDC/Recensement général de la population : le gouvernement créé une commission

Daniel ASELO faisant le compte-rendu de la réunion. Ph. Cellcom Primature.

Le Premier ministre Sama Lukonde a présidé à ce propos une réunion interministérielle qui a statué sur la question du recensement général de la population. A l'issue de cette réunion, une commission gouvernementale chargée de statuer sur la problématique du recensement général de la population a été mise en place, annoncent les autorités ce lundi 5 juillet.

Cette équipe aura comme mission essentielle, d'identifier les besoins pour présenter un cahier des charges d’ici dix jours.

"Tout le monde le sait d'ici 2023, le pays devra organiser les élections nationales, c'est pour cette raison principalement que son excellence Monsieur le Premier Ministre a bien voulu nous inviter ce jour, pour qu'ensemble, les ministères concernés et les services rattachés à ces ministères là, de manière à nous permettre au jour d'aujourd'hui de voir ce que nous devons commencer à faire. Donc il y a toute une voie à suivre et pour cette fin là, une commission venait d'être mise en place de manière à ce que d'ici 10 jours un cahier des charges soit soumis au Premier Ministre, donc au gouvernement pour que le pays soit informé sur ce que nous devons faire d'ici là pour les élections ", a déclaré le Vice-premier ministre de l’Intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières Daniel Aselo.

Déjà à la dixième réunion du conseil des ministres vendredi dernier, Sama Lukonde a rappelé que son gouvernement s’était donné entre autres comme mission, de réaliser le recensement général de la population congolaise.

Une option qui va sans doute créer un choc dans l'opinion publique congolaise. Cette option est considérée comme une brèche ouverte pour le non respect de la date pour la tenue d'élections générales en 2023.

Chris Lumbu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *