RDC : quand le FCC se réconcilie avec l'Eglise catholique

Le Front Commun pour le Congo, plateforme politique dont Joseph Kabila est l'autorité morale, s'approche petit à-petit de l'Eglise catholique. Une décision que les membres de ce méga regroupement politique avait prise lors de leur récente retraite à Mbuela Lodge dans le Kongo central.

Pour lier les paroles aux actes, la deuxième personnalité du FCC, son coordonateur, Néhémie Mwilanya, a assisté ce dimanche à Mbandaka, à l'intronisation du remplaçant de monseigneur Fridolin AMBONGO dans le diocèse de Mbandaka-Bikoro, à savoir, Monseigneur Ernest Ngbokoto Ngombe.

"Le FCC avait exprimé sa volonté de garder une proximité avec l'église catholique lors de sa dernière retraite politique. "Nous sommes là pour partager la joie de la population de Mbandaka-Bikoro d'avoir un nouvel archevêque Ernest Ngboko Ngombe", peut-on lire sur le compte tweeter du FCC.

Rappelons que le Front Commun pour le Congo, plateforme présidentielle d'alors, avait toujours accusé l'Eglise catholique d'être proche de l'opposition et contre le pouvoir de Joseph Kabila. Le FCC rappelait à son tour l'église catholique qu'elle devrait être au milieu du village et prêcher l'évangile.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *