RDC-Projet Tshilejelu : Félix Tshisekedi promet la prison aux "détourneurs"

Le président Tshisekedi. Ph de tiers.

La question sur le projet "Tshilejelu", initiative du président de la République démocratique du Congo, reste aux cœurs des populations de la province de Lomami vu que depuis son annonce, rien n'est, jusque-là, observé sur terrain.

Lors de son passage le mardi 28 décembre à Kabinda Chef-lieu de la Lomami, le chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi s'est exprimé quant à ce, sur demande de la population. D'après lui, sa présence à Kabinda une de deux entités concernées par ce projet, c'est pour s'acquérir de près de ce qui s’est passé.

"Je suis venu savoir s’ils ont travaillé ou non. S’ils n’ont pas travaillé, qu’ils me donnent des explications convaincantes. Sinon ils iront en prison", a-t-il dit devant la population venue à son accueil.

Le Chef de l'État demande, par ailleurs, au gouverneur et à ceux qui sont chargés à ce projet lancé depuis 2020, afin de lui rendre compte de ce qui a été fait sur terrain.

"Si je trouve qu’ils ont détourné l’argent du projet et qu’ils sont réellement impliqués, ils iront en prison. Je vais demander au gouverneur et à ceux qui sont chargés afin de me rendre compte de ce qui a été fait", ajoute-t-il.

Rappelons que ce projet consiste en la construction des routes et d’autres infrastructures d’intérêt public dans différentes provinces. À Kabinda, ces travaux ont connu un retard, tandis qu'à Mwene-Ditu 2e entité de la province, rien à signaler.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *