RDC: Prétendu détournement au Lualuba, Félix Tshisekedi, l'IGF et les députés provinciaux interpellés

Gouvernorat provincial de Lualaba. Ph de tiers.

Fifi Masuka, Vice-gouverneure et gouverneure a.i de la province du Lualuba est citée dans un dossier de surfacturation des poteaux au Lualuba dont une pièce a été achetée à 5000 $ par l’exécutif provincial.

Ce dossier n'a pas laissé indifférent Jean-Claude Katende, président de l'Association africaine de défense des droits de l'homme (ASADHO), qui interpelle le président Félix Tshisekedi à annuler ce contrat. D'après lui, ceci crédibilisera le combat du chef de l'État dans la lutte contre la corruption.

"Si la volonté du président Tshisekedi est de lutter contre la corruption, le contrat de vente des poteaux au Lualaba à 5000 US/pièce doit être annulé et les personnes qui l'ont signé traduites en justice. C'est un test sur ce que le président Tshisekedi veut de ce pays", a-t-il écrit sur son compte Twitter lundi 08 novembre 2021.

Les députés provinciaux et l'inspection générale des finances IGF sont aussi interpellés.

"Pourquoi l'Assemblée provinciale de Lualaba n'interpelle pas la Gouverneure au sujet des poteaux qui coûtent 5000 USD/pièce. Le temps de tromper le peuple est révolu. Sur internet,on voit des poteaux qui coûtent 200 USD. Ça sent la magouille, mais on se tait. L'IGF se tait aussi?", s'interroge Jean-Claude Katende.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *