RDC-Présidentielle au suffrage indirect: Ngoy Kasanji parle d'une démarche personnelle

Sur radio OKAPI , Ngoy Kasanji a tenté d’étaler les avantages d’une élection présidentielle par les grands électeurs. À l’entendre, cette élection coûterait moins cher, serait plus démocratique et la légitimité du nouveau président en sortirait renforcée par rapport à l’actuel scrutin à un seul tour qui continue à susciter la controverse.

Si plusieurs voix critiques voient dans cette proposition de Ngoy Kasanji, le plan de sa famille politique le FCC, visant à faire revenir au pouvoir Joseph Kabila, le concerné parle d'une démarche personnelle, qui n'engage ni de loin, ni de prêt le FCC.

"Je ne sais pas pourquoi on mêle ma famille politique face à un débat ouvert à tout congolais. Il y’a un groupe qui souhaite ramener à 2 tours l’élection présidentielle, mais moi personnellement je propose l’élection au suffrage indirect, c'est-à-dire au parlement pour plus de transparence", dit-il ce mercredi 09 Septembre via son compte twitter.

Au coeur de débat, cette proposition de Ngoy Kasanji est déjà rejetée en bloc du côté de l'UDPS, parti membre de la coalition CACH, partenaire du FCC.

Olivier Kamitatu, porte parole de Moïse Katumbi, n'a pas manqué à critiquer cette démarche qui, selon lui, est au bénéfice du FCC.

Joël Mesa Nzuzi