RDC : Pour Martin Fayulu, « L'union sacrée n'est rien d’autre que la seconde grossesse du couple FCC-CACH »

Martin Fayulu, opposant congolais et président de l'Ecidé . Ph. Tiers

Dans son allocution ce mercredi 30 décembre, Martin Fayulu, coordinateur de la plateforme LAMUKA, a brossé sur les enjeux sociopolitiques actuels de la République Démocratique du Congo.

Il fait savoir que le système politique n'est pas changé et que seulement le nom qui a été changé. L'Union sacrée n'est rien d'autre la seconde grossesse du Front Commun pour le Congo et le Camp pour le Changement.

« Des fusibles ont sauté et vont continuer de sauter, des pions ont été déplacés, un nouveau nom a été trouvé mais le système reste le même. Et avec lui, le calvaire du peuple congolais. Ne soyez pas distraits…
chers compatriotes… L'union sacrée” n'est rien d’autre que la seconde grossesse du couple FCC-CACH », dit-il.

Et de continuer : « En réalité, ce à quoi nous assistons aujourd’hui n’est rien d’autre qu’une tentative de
faire subtilement oublier le bilan négatif des deux dernières années par la mort nominale de la coalition FCC-CACH ».

Le Président Martin poursuit son discours, en appellant au bon sens à toutes les forces vives et à garder à l'esprit notre loi fondamentale (Constitution).

«(…) j’en appelle au bon sens de toutes les forces en présence. Évitons de répéter les mêmes erreurs qui depuis 1960 ont plongé notre pays dans un cycle de crises perpétuelles de légitimité. Gardons à l’esprit notre loi fondamentale (Constitution, ndlr) », avance-t-il.

Rappelons que Martin Fayulu réclame toujours sa victoire des élections de 30 décembre 2018. Et, c'est en souvenir de deux années passées qu'il a tenu son allocution aujourd'hui.

Kivin Arsène Bile