RDC : plus de 900 000 réfugiés et demandeurs d’asile congolais enregistrés en novembre 2020 (HRW)

Doriko Wani, 22 ans, est une réfugiée congolaise originaire du village de Soba, dans la province d’Ituri. Ph. Tiers (illustration)

L’insécurité qui continue de faire rage dans l’est de la République Démocratique du Congo chasse toujours plus de familles sur les routes de l’exil. En novembre 2020 sous la présidence de Tshisekedi, ”près de 930 000 personnes de la RD Congo étaient enregistrées comme réfugiés ou demandeurs d’asile dans au moins 20 pays”, révèle le dernier rapport de monitoring de l’année 2020 de l’ONG Human Rights Watch consulté par ELECTION-NET ce mercredi 13 janvier.

La situation humanitaire dans le pays est restée aigüe et complexe. En effet, comme analysé dans l’Aperçu du rapport de l’ONG, malgré certaines tendances positives localisées et un contexte politique favorable marqué par le premier transfert de pouvoir pacifique de l’histoire du pays, les conflits se sont fortement intensifiés dans certaines régions du pays et les causes structurelles et conjoncturelles de la crise humanitaire en RDC ont peu changé en 2020.

A titre de comparaison, Au total, 15,6 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire en 2020, soit une augmentation de 22 pour cent comparée à l’analyse des besoins réalisée fin 2018 (12,8 millions de personnes), fait savoir le dernier rapport du HCR.

Pour rappel, la RDC abrite aujourd’hui la plus grande population de déplacés internes en Afrique avec 5,5 millions de personnes déplacées à l’intérieur du pays et est également le deuxième pays au monde de personnes en insécurité alimentaire aigüe.

LA RÉDACTION