RDC : Plus de 13 millions USD décaissés pour appuyer l’état de siège bloqués à Kinshasa

patrouille de reconnaissance aérienne conjointe MONUSCO-FARDC effectuée le 19 mai dernier dans le Territoire de Djugu. Ph. Monusco

Un montant colossal en millions de dollars, plus ou moins 13 millions, a été retrouvé « indûment gardé par certains commandants » dans le mépris total des règles de gestion des finances publiques pendant plus d’un mois, a révélé le major Jerry Gbelo Pazonga, porte-parole de l’Inspection Générale des FARDC, dans un communiqué de presse, datant du lundi 19 juillet dernier.

« Tenez ! selon le rapport partiel du contrôle des structures de Kinshasa, un montant colossal en millions de dollars, plus ou moins 13 millions de dollars américains a été retrouvé indûment gardé par certains commandants dans le mépris total des règles de gestion des finances publiques pendant plus d’un mois », a expliqué le major Jerry Gbelo Pazonga.

Et d’ajouter que cette somme a été récupérée et consignée pour la remettre au ministère de la Défense et Anciens combattants. 

 « Cet argent a été récupéré et consigné pour remettre au ministère de la défense nationale et anciens combattants. En cas de détournement avéré, les auteurs seront suspendus de leurs fonctions et déférer à la justice militaire pour répondre de leurs actes », a-t-il dit.

Notez que ces révélations sont les résultats partiels des enquêtes menée par le général Amisi Kumba, Inspection Générale des Forces Armées de la République Démocratique du Congo lors de la mission de contrôle de la gestion des fonds mis à la disposition de l’armée à Kinshasa, capitale de la RDC.

Ainsi se justifient les propos du Chef de l’Etat en séjour en Ituri qui avait parlé des « magouilles » qui minent les forces de Défense et de sécurité de la RDC.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *