RDC/Plainte en justice contre Augustin Kabuya : Grâce Tshiunza menacé par les "partisans UDPS"

Matthias Guilman

De gauche à droite : Matthias Guilman, porte-parole de la MONUSCO et Abdoul Aziz Thioy du Bcnudh. Ph Enet Liévin LUZ.

Le bureau conjoint des nations unies aux droits de l'homme en République démocratique du Congo ( RDC), condamne les menaces et insultes proférées contre Grâce Tshiunza, coordonnateur de la structure Imputé Zéro
par des individus se présentant comme membres et sympathisants de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS).

Ces menaces interviennent après que ce dernier a déposé une plainte contre le secrétaire général dudit parti.

"Des vidéos et messages incitant à la violence physique contre cet activiste d’un mouvement citoyen ont fait surface sur les réseaux sociaux suite à une plainte déposée contre un cadre de ce parti politique", peut-on lire dans un message publié par cette structure de l'ONU.

"BCNUDH réitère son appel aux responsables politiques à se distancier de tels actes et à sensibiliser les militants de leurs partis à user des moyens légaux et légitimes pour faire valoir leurs revendications. BCNUDH invite également les autorités à faire cesser les messages incendiaires et hostiles prononcés publiquement par des individus connus à visage découvert", poursuit-il.

Il faut signaler que Grâce Tshiunza va confirmer sa plainte contre Augustin Kabuya ce vendredi selon les dernières informations.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *