RDC / Pétition contre Mabunda : les instants d’avant le dépôt

Jeanine Mabunda présidente de l'assemblée nationale et du Forum Parlementaire de la SADC. Ph cellcom Ass Nationale.

La pétition contre le bureau de l’Assemblée Nationale de la République Démocratique du Congo a été bel et bien déposée ce samedi, 05 novembre 2020 par les signataires de cette série des documents. Mais avant d’en arriver là, il vive tension a secoué le siège du parlement congolais, le Palais du peuple après que les auteurs de la pétition aient constaté la fermeture des bureaux de la chambre basse du parlement. Ces instants d’avant le dépôt ont été caractérisés par des déclarations multiples dont celle du député membres du mouvement de Libération du Congo, MLC, Paulin Mohembo.

_”Nous sommes ici depuis 9H’ nous sommes venus pour déposer la pétition que nous avons signé contre les membres du bureau de l’Assemblée nationale, mais nous avons constaté que tous les bureaux de l’administration ont été fermés, et même les toilettes. Le personnel de l’administration chassé par le bureau de l’Assemblée nationale. Nous sommes en train de chercher à faire constater cela par un huissier de justice qu’il puisse voir comment le bureau est en train de gérer l’Assemblée nationale. Le personnel a été déguerpi de l’Assemblée nationale. Parce que c’est une obligation constitutionnelle, nous allons repasser pour déposer notre pétition ici. A moins que aujourd’hui madame Mabunda nous dise qu’elle a fermé définitivement l’assemblée nationale c’est alors que la pétition ne va pas entrer. Mais ceci dit, nous allons rentrer, et le lundi, nous allons venir ici pour déposer notre pétition qui a requis toutes les conditions nécessaires” a-t-il déclaré avant l’évolution spectaculaire de la situation caractérisée par l’arrivée fracassante du secrétaire général de l’institution parlementaire, suite, paraît il, à la pression exercée sur lui par des piliers du régime Tshisekedi.

Liévin Lozolo et Jean-Paul Tshimanga