RDC/Personnes en situation de handicap : Irène Esambo annonce la publication du dictionnaire en Langue des signes congolaise au 03 décembre 2021

Irène ESAMBO Diata, Ministre des Personnes en situation de handicap et autres vulnérables. Ph de tiers.

La ministre en charge des personnes en situations de handicap et autres vulnérables, Irène ESAMBO, a communié ce samedi 25 septembre 2021, à travers une vidéo-conférérence, avec les points focaux provinciaux des personnes mal entendant appelées communément « les sourds ». L’objectif était de leur fixer sur l’évolution des travaux de recherche en vue de la matérialisation de la Langue des Signes Congolaise, précisément, la publication d’un dictionnaire contenant les symboles de cette langue, qui sera la 5è langue en RDC.

« Le chef de l’Etat a mis l’accent sur la lutte contre la discrimination surtout que cette discrimination est fondée sur le handicap. Il voudrait que les personnes en situation de handicap, quelle que soit leur catégorie, elles doivent savoir que la RDC leur appartient aussi et ont droit à tout ce qui intègre les filles et fils de ce pays. Et en tant que personnes sourdes de la RDC, vous devez vous sentir à l’aise. La langue des signes doit être promue et utiliser dans tous les secteurs de la vie nationale. Voilà pourquoi notre réunion d’aujourd’hui doit nous aider à comprendre ce que le ministère est entrain de faire et nous ne pouvons pas oublier la catégorie des personnes sourdes. Je crois que nous avons déjà franchi la première étape d’élaboration de la première édition de notre dictionnaire de la langue de signes, mais ce n’est pas encore terminé. Nous nous fixons rendez-vous au 03 décembre, pour que nous puissions célébrer cette journée internationale des personnes sourdes avec ce dictionnaire qui va tout droit nous amener vers la 5è langue de la RDC », a expliqué la patronne des personnes en situation de handicap à ses interlocuteurs nationaux.

Débutés le 17 aout dernier, les travaux de recherche pour l’harmonisation et uniformisation de cette langue connait la participation de 20 experts dont 14 sourds et 6 entendants. Et pendant tout ce temps jusqu’au 13 septembre dernier, 2.500 mots ont été mis en place sans oublier la correction des images et des mots. L’idéal était de présenter le dictionnaire en Langue des signes congolaise le 23 septembre, journée internationale des personnes sourdes.

« Le volume du travail et le temps n’a pas permis de présenter ce travail au 23 septembre, car nous voulons intégrer 6000 mots dans le dictionnaire, mais jusque-là, nous avons seulement 2500 mots. Rendez-vous pris pour la 03 décembre, Journée Internationale des Personnes vivant avec Handicap. Nous allons le célébrer avec le dictionnaire déjà fini », a promis Irène Esambo à ses interlocuteurs.

Notez qu’après la publication de ce dictionnaire, interviendra la vulgarisation de la Langue des signes congolaise dans tous les domaines de la vie, a annoncé la ministre Irène Esambo qui en appelle aux partenaires de se joindre au gouvernement de la République pour boucler ces travaux.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *