RDC : Pas d'accord des résultats officiels de l'autopsie,la famille du juge Raphaël Yanyi sollicite une expertise internationale

Dieudonné Nzambimane, Neveu du juge instructeur décédé, Kinshasa, 27.05.2020.©Liévin LUZOLO/Electionnet

Après l’annonce officielle du rapport de l’autopsie pratiquée sur le corps de feu Juge Président dans le procès 100 jours, la réaction de sa famille ne s’est pas faite attendre.

Dans une déclaration rendue publique ce jeudi 17 juin 2020 parcourue par election-net.com, la famille du juge Yanyi estime "vicieuse" la procédure des officiels congolais soutenant que l’annonce du rapport de l’autopsie faite par Célestin Tunda Ya Kasende, ministre de la justice, revêt un caractère politique que judiciaire vu que la primaire de l’information ne lui a pas été réservée en amont avant l’opinion publique.

Elle note par ailleurs que, sa désapprobation du rapport de cette autopsie tient du fait que ses conclusions contredisent les deux rapports préliminaires dont la teneur lui avait été révélée.

La famille de l'ancien Juge dans le dossier Vital Kamerhe et consort indique que la manipulation du corps du défunt par l'expert international à été faite en son absence, ce qui rime , selon elle à une "fraude organisée ".

Et de s'interroger:

"Comment quelqu’un qui a des gardes commis à sa sécurité, qui a eu une réunion avec ses collègues avant de rentrer chez lui sans en ressortir aurait été agressé ? " visiblement moins convaincue.

La famille exige une enquête internationale indépendante pour plus de crédibilité, afin, dit-elle, de "soulager tant soit peu sa douleur".

Il sied de rappeler que le Vice-premier ministre et ministre de la justice avait mercredi 16 juin révélé à la presse que l'ancien Juge président serait mort de suite du traumatisme crânien causé par des coups violents à un endroit très sensible.

Jean Paul Tshimanga