RDC/Paie des enseignants : 49 591 cas de doublons font perdre au trésor public 4,3 milliards de CDF

Aimé Boji Sangara, MinEtat au Budget. Ph de tiers.

La problématique du fichier paie des fonctionnaires et agents de l’Etat s'est invitée au Conseil des ministres du vendredi 05 novembre dernier. Le Ministre d’Etat, Ministre du Budget, Aimé Boji en a fait état et a indiqué que le contrôle initié par le Service Informatique du Secrétariat Général au Budget, sur un champ limité, atteste l’existence de :

49 591 cas de doublons sur noms, post-noms, matricules, d’un impact de 4,3 milliards
de CDF ; 357 cas de doublons parfaits, d’un impact de 75,7 millions de CDF et 14 cas de doublons malicieux, d’un impact de 4 millions de CDF.

"Face à cette situation, le Ministre d’État, Ministre du Budget a estimé qu’il était nécessaire de procéder à un audit du système actuel de prise en charge de la paie des agents et fonctionnaires de l’Etat provenant d’un contrat signé en 2013 avec un prestataire privé", indique le compte-rendu du Coneil des Ministres.

Cependant, a-t-il constaté, ledit contrat n’a pas suivi la procédure prévue par la Loi relative aux Marchés Publics. Plusieurs clauses de ce contrat sont délibérément violées dans la pratique, a révélé Aimé Boji.

En conclusion, le Ministre du Budget a proposé de commettre un Cabinet d’audit de renom sur le dossier avant d’arrêter les mesures d’assainissement à soumettre à la sanction du Gouvernement, et ce, en usant de la procédure légale de passation de marché la plus rapide.

Après débat et délibérations, le Conseil a adopté ce dossier.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *