RDC/Office national du tourisme : Yves Bunkulu met fin à la colère des employés. Les activités reprennent le lundi 19 avril

Les agents et cadres de l’Office national du tourisme vont reprendre le service lundi 19 avril 2021. Cette reprise des activités intervient après plusieurs jours de tension opposant un groupe d’agents à Madame le directeur général, Rosette Saiba. Le Ministre sortant du tourisme, Yves Bunkulu, autorité de tutelle a réuni, vendre à son cabinet de travail les représentants des agents, les syndicalistes et quelques conseillers pour aplanir les divergences et réinstaurer un climat de paix pour une reprise effective des activités.

Yves Bunkulu a créé une commission mixte agents, syndicalistes, membres cabinets et représentants de la direction générale pour examiner différents mémorandums des agents. Les conclusions de cette Commission seront soumises à l’autorité de tutelle pour une solution idoine.

Agents et syndicalistes satisfaits des orientations du Ministre

“Nous sommes satisfaits de la réaction du ministre Yves Bunkulu que nous remercions. Il a compris les revendications des agents, il a coopéré après toutes les négociations entamées et bouclées la journée de vendredi. Il a instruit Madame le directeur général adjoint, Jolie Yombo de mettre en place une commission pour étudier et examiner les mémo. Et à la fin, les conclusions seront soumises à qui de droit pour trouver une solution définitive à ce problème. Nous sommes satisfaits et appelons les agents au calme et à la reprise des travaux parce que dans un futur proche, une solution pérenne sera trouvée”, a déclaré Hilaire Viminde, de la délégation de l’intersyndicale de l’ONT.

Revendications des agents

C’est depuis plusieurs jours que les activités étaient suspendues à l’Office national du tourisme. Les agents réclamaient la surseance de la décision du Ministre du Tourisme portant sur la réhabilitation de Madame le directeur général, Rosette Saiba. Ils lui reprochent un détournement présumé de 5 millions de dollars de l’ONT. Interpellée par le parquet, elle avait été placée en détention à la prison de Makala. Pour faciliter les enquêtes, le Ministre du Tourisme, Yves Bunkulu avait suspendu le directeur général.

Après quelques semaines, elle a été libérée sur décision de la justice et une ordonnance a été prise quant à ce. C’est cette ordonnance de la justice qui a permis au Ministre du Tourisme de rétablir Rose Saiba dans ses fonctions. Décision qu’un groupe d’agents condamnent. Dans son accusé de réception, le Ministre demande à la commission qui devra être créée d’apporter les propositions sur base de l’étude complète de toutes les revendications.

CellComm Tourisme