RDC: "Nous sommes disposés moralement, physiquement et spirituellement, pour mener à bon port ce programme", le controversé Tommy Tambwe Ushindi du DDRC-S

Tommy Tambwe Ushindi (1er de gauche à droite).

Le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, a reçu en audience, le mercredi 11 août 2021 dans la soirée, le Coordonnateur du Programme Désarmement, Démobilisation, Relèvement communautaire et Stabilisation (DDRC-S), Tommy Tambwe. Ce dernier était accompagné des membres de son équipe nouvellement nommée à la tête de ce programme par le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.
Le tout nouveau Coordonnateur du programme DDRC-S était non seulement venu présenter ses civilités au Chef du Gouvernement, mais aussi et surtout dresser ensemble avec lui un état des lieux de la situation sécuritaire actuelle du pays, particulièrement celle des provinces en état de siège, l’Ituri et le Nord-Kivu.

Au sortir de cette audience, le Coordonnateur du programme DDRC-S a brossé à la presse les grandes lignes des échanges avec le Chef du Gouvernement.

"Nous avons été reçus par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, en même temps vice-président du Comité de pilotage du Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation. Dans nos échanges, il était question premièrement de lui présenter nos remerciements pour le choix qu'ils ont jeté sur nos modestes personnes pour diriger ce programme. En même temps, nous avons eu l'occasion d'échanger sur le contour du programme parce que c'est un programme intégral qui concerne le relèvement des communautés notamment le dialogue pour la résolution des conflits et la cohésion sociale. Le désarmement des groupes armés, la réinsertion au niveau des communautés et non l'intégration au sein des Forces Armées de la République Démocratique du Congo. C'est une précision de taille", a déclaré Tommy Tambwe.

Et d'ajouter :

"Nous avons échangé sur l'état des lieux sur toute l'étendue de la République, mais spécialement dans les provinces sous état de siège notamment l'Ituri et le Nord-Kivu. Nous avons dit que nous sommes disposés moralement, physiquement et spirituellement, pour mener à bon port ce programme qui est le programme du Gouvernement de la République. Nous avons posé certains préalables pour que les choses avancent mieux, que ça soit différent de ce que nous avons connu avec le DDR1, DDR2, DDR3, et tout ce que nous avons eu comme problème dans la matérialisation de ce programme. Le Chef de l'Etat a une vision claire et le chef du gouvernement est là pour la mise en œuvre de ce programme avec nous".

Election-net.com/Cellule de Communication primature

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *